LUCODER s’interroge : « Quel avenir pour les sociétés Low-Cost en RDC » ?

Dans le cadre de son programme de lutte contre la délinquance et l’exode rural LUCODER, une ONG national humanitaire et développement s’interroge depuis plusieurs décennies sur un modèle économique  visant le développement économique des jeunes vulnérables des provinces du Kivu. La RDC étant toujours considéré depuis la nuit de temps comme une terre d’opportunités, mais sur le plan économique, il stagne. Alors elle s’interroge :

La solution viendra-t-elle du modèle économique low-cost  ou bas prix qu’on a vu prospérer ailleurs ? La RDC, au niveau national  a démarré un programme facilitant la création d’entreprises en réponse à cette problématique. Malheureusement, les provinces du Kivu ne sont pas encore bénéficiaires de ce programme pour booster la création d’entreprises par et pour les jeunes de l’Est longtemps victimes de la guerre.

Etant donné que la LUCODER s’est lancée sur ce marché, la création d’entreprises (Petites Entreprises Paysannes (ex : AVEC), faciliter aux jeunes la création d’entreprises conventionnelles inspirées de l’OHADA), en travers son portail  J-Gatway , elle continue d’offrir aux jeunes l’opportunités d’accès au travail, à la formation, à la création d’entreprise avec les moyens dont ils disposent. Avec cette approche, LUCODER espère apporter son soutien au  gouvernement Congolais afin de lutter contre la pauvreté pour une jeunesse  résiliente et indépendante  financièrement grâce aux développement des produits et services relevant d’un modèle économique innovant « Low-Cost Companies ».

Cependant, un facteur clé de succès pour ce programme, c’est la restauration l’autorité de l’Etat sur l’ensemble des provinces du Kivu, car à cause de l’insécurité, certains jeunes  surtout dans les milieux ruraux, risquent de ne pas bénéficier de cette gigantesque opportunité qu’offre la LUCODER aux jeunes congolais faute de paix, car  certaines institutions financières de la RDC sont disposés à l’ accompagner dans cette démarche.

Avec ce modèle économique, les sociétés congolaises ainsi créée, vont se développer afin de conquérir le marché mondial à l’instar des sociétés Asiatiques  et/ou Américaines.

Par SAMUEL M. KAVONO

Share

Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *